Asie du sud Est, Chiang Mai
Asie

Les destinations uniques en Asie du Sud Est

Autrefois, les destinations en Asie du Sud Est comme Luang Praband, Hoi An, Inle Lake ou Lombok portaient le nom de “joyaux cachés”, mais aujourd’hui elles sont devenues si célèbres que les touristes y affluent énormément. La visite de ces lieux mythiques vaut toujours le coup si la foule ne vous dérange pas. Heureusement, pour ceux qui privilégient des vacances paisibles hors des destinations habituelles, voici 10 destinations uniques en Asie du Sud Est qui en plus de proposer un paysage magnifique, n’ont pas encore été envahi par le tourisme de masse. 

Champasak, Laos

De part son architecture coloniale française et ses monastères bouddhistes, de nombreuses personnes comparent cette ville atypique avec Luang Prabang avant que cette dernière subisse le tourisme de masse. Champasak est la ville parfaite pour vous détendre grâce à son environnement naturel magique et ses anciens temples répartis sur les flancs des collines. 

Champasak, anciennement appelée Bassac, est une ville du sud du Laos, sur la rive occidentale du Mékong, à environ 40 km au sud de Paksé. La ville possède de nombreux hôtels et boutiques de qualité ainsi que de très bon spas qui raviront les voyageurs internationaux les plus exigeants. Le temple Vat Phou “ temple de la montagne ”, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO est situé à 10 km de la ville. 

Hsipaw, Myanmar

En quête d’un endroit sûr avec une grande hospitalité locale et peu de touristes, alors cette région est faite pour vous. Hsipaw ou Thibaw se situe à environ 200 km au nord-est de Mandalay dans le pays de Myanmar (ex-Birmanie). La région propose de bons hôtels bon marché à des prix très abordables. Il est vrai que le Myanmar n’est plus le paradis préservé qu’il était, mais Hsipaw vous offrira une expérience qui rappellera le Myanmar de l’époque.

Mandalay en Asie

Hsipaw est l’endroit idéal pour les randonnées en montagne avec ses terres agricoles, ses chutes d’eau et ses sources thermales et sa capitale Mandalay est parfaite pour se détendre. Si vous découvrez la région, vous pouvez opter pour les services d’un guide touristique même si c’est beaucoup plus agréable de la visiter par vous-même. 

Siargao, Philippines

Le pays des Philippines est un archipel composé de plus de 7500 îles, il n’est donc pas évident d’en choisir une qui se différencie de toutes les autres. Mais, si vous aimez flâner à la plage ou pratiquer du surf, l’île de Siargao correspond à ce que vous cherchez. Une journée à vélo, marcher sur la plage pieds nus et des habitants accueillants, découvrez la vie rurale sur les plages de Siargao. 

Plage de Siargao

L’île possède des plages de sable poudreux et une eau turquoise, elle est la destination parfaite pour ceux qui n’apprécient pas la foule comme à Boracay ou à Bohol.  Malgré le fait que l’île n’est pas la plus populaire du tourisme aux Philippines, elle dispose tout de même d’infrastructures et équipements adéquats pour un séjour confortable, peu importe la durée.

Koh Yao Yai, Thaïlande

Koh Yao Yai est une île thaïlandaise qui contraste parfaitement avec les deux îles surpeuplées qui l’entourent Phuket et Krabi, avec des plages magnifiques. Les habitants vous partageront fièrement la culture de l’hévéa (un arbre dont on extrait du latex) et de la pêche. Vous serez accueillis avec des rives sablonneuses et des eaux riches en vie marine, idéales pour la plongée sous-marine.

Koh Yao Yai propose de nombreuses options d’hébergements, entre stations balnéaires de luxe et auberges de jeunesse sans oublier les moments de détente aux spas. L’île possède aussi de très bons restaurants et cafés, et des activités naturelles telles qu’une excursion en VTT ou du kayak dans la forêt de Mangrove.

Grotte Sơn Đông, Vietnam

La grotte de Sơn Đông, plus connue sous le nom Hang Soon Dong, est surnommée la plus grande grotte du monde avec sa propre rivière souterraine, sa jungle et son climat. Il y a un véritable écosystème à l’intérieur, cette particularité justifie son appartenance au patrimoine mondial de l’UNESCO.  La grotte se trouve dans le parc national de Phong Nha-Khe Bang.

Bien que la destination offre des visuelles incroyables, elle reste réservée aux aventuriers aguerris, car pour s’y rendre, il faut faire du trekking (une randonnée sauvage de longue durée) dans la jungle, puis pour visiter la grotte, il faut savoir nager sous l’eau. Toutes ces conditions font que le nombre de visiteur est strictement limité, il est impératif de réservant à l’avance une visite guidée par des spéléologues, qui comprend une nuit en camping dans la grotte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *